Ce sont deux élèves de Tran Trieu Quan, Paul Germain et Marc Deblois qui ont fondé le club de Taekwondo de la Capitale.  Les premiers cours au club ont débuté à l’automne 1985 à la Haute-Ville de Québec et à Limoilou avec une cinquantaine d’élèves.  Un an plus tard, le club comptait 170 adeptes.  L’engouement des jeunes pour ce sport ne cessant de croître, le club atteint un membership de 250 personnes dans les années 90.  La clientèle est alors plus diversifiée.  Il y a toujours des cours pour les enfants, mais des groupes d’adultes et d’adolescents sont également formés.  Dans ses belles années, le club a acquis une notoriété grâce à une équipe de compétition, le Sélect de la Capitale, qui se démarque lors des compétitions provinciales, nationales et même internationales.  Entre autres, en 1992, quatre membres du club font partie de l’équipe canadienne qui se rend en Corée, pour le Championnat internationale.

Saviez-vous que?

En 2000, les membres du club prennent une décision qui aura un impact important pour le développement et l'avenir du club.  Le club se joint à la Fédération mondiale de taekwondo.  Le principal motif : le taekwondo étant maintenant admis dans la grande famille olympique et seule la Fédération mondiale est reconnue au sein du Comité olympique.  Adhérer à cette Fédération, c'est permettre à nos futurs athlètes de participer à un réseau de compétitions reconnues et soutenues par les différents paliers gouvernementaux.  Cette décision n'est pas sans effet, plusieurs adeptent n'apprécient pas le changement et délaissent les activités du club. Les professeurs et les athlètes doivent s'adapter à des pratiques, à des règles et à un mode d'organisation différents. Il faut quelques années avant que des athlètes participent aux différents niveaux de compétition et y performent.

2005 : Après avoir observé une baisse de sa clientèle, le club vit une nouvelle remontée.  

Au cours des dernières années, le club compte en moyenne 150 membres par année.  Une cinquantaire d'adolescents et d'adultes s'entraînent régulièrement et les groupes d'enfants sont en croissance. Une vingtaine d’athlètes participent aux compétitions de niveau participatif pour les ceintures de couleurs, trois athlètes forment l’élite et s’entraînent régulièrement en préparation des sélections provinciales, des championnats canadiens et de quelques compétitions internationales (US Open, Open de Paris, etc.).